Développer sous VS Code / Windows en remote sur un Linux WSL / Github Codespaces en quelques minutes

Grand fan de WSL (sous-système Linux) qui apporte à Windows la touche manquante comparé à un environnement de développement Mac : un véritable Shell Linux/Unix. WSL rend accessible bon nombre d'outils de développement uniquement disponible sous Linux (ou s'exécutant mieux et avec moins de configuration et de dépendances).

A cela s'ajoute le fait que vous pouvez avoir plusieurs sous-systèmes Linux et vous en servir comme environnement de développement dédié, et cela sans avoir besoin de lancer une VM Hyper-V coûteuse en ressources et une intégration avec Windows beaucoup moindre (accès aux fichiers directement, intégration Visual Studio, etc). Pas besoin donc de déployer tous les runtimes et langages (Python, Ruby, Go, NodeJS, etc) sur votre machine de production Windows.

Cet article vous présente le développement avec un environnement distant WSL, mais cela s'applique à bon nombre d'autres scénarios dont le service Github Codespaces.

Prérequis

  • Windows Terminal : la fine fleur du terminal sous Windows (même si Commander a encore un peu d'avance mais Terminal suffit largement dans la majorité des scénario)
  • WSL installé (Windows 10/11) : voir la documentation suivante et avec une distribution déployée
  • Extensions Visual Studio Code :
    • Remote - WSL

Installation de VS Code Server sur vos distro WSL

En une ligne : dans votre shell Terminal connecté à votre système WSL, saisissez :

code

Laissez le système installer le serveur (hôte) tout seul :

Puis laissez VS Code s'ouvrir pour vous tout seul :

En prime vous aurez droit d'avoir un walkthroughs "Get started with Remote -WSl" à vous mettre sous la dent pendant quelques minutes pour vous aider dans vos premiers pas à bien comprendre le développement remote sur votre distro Linux.

Vous pourrez aussi ouvrir directement le répertoire courant dans lequel vous avez lancer code grâce à l'explorateur :

Le terminal VS Code est déjà directement branché sur votre shell WSL :

Vous pouvez maintenant installer tous les langages et les extensions nécessaires pour faire de votre WSL votre environnement de développement.

Extensions

Les extensions de votre VS Code ne seront pas activées dans cette configuration de travail à distance sur votre instance WSL. En réalité, ils n'ont pas les droits pour accéder aux fichiers distants ni d'exécuter des scripts à distance. C'est pour cela qu'il existe des extensions de "lieu de travail" - on utilisera workspace pour la suite 🙄 - qui eux s'exécutent dans l'environnement distant et peuvent donc accéder aux fichiers, permettre de débugger, exécuter des scripts, etc. (voir schéma dans la partie suivante pour mieux comprendre l'architecture).

Il faudra les réinstaller dans l'hôte de travail à distance WSL :

Attention : soyez patient il faudra parfois un peu de temps pour que l'extension s'installe et que l'UI de VS Code réagisse pour vous dire que c'est en cours ou installé.

Optionnel : comment ça marche techniquement ?

Je ne ferais pas mieux que la documentation qui vous présente cela très bien : Supporting Remote Development and GitHub Codespaces | Visual Studio Code Extension API

Bonne lecture pour les plus techniques d'entre vous.

Conclusion

Que dire à part : à vous les joies d'un environnement de développement Linux tout en restant sur votre Windows pour utiliser le meilleur de ces deux mondes !

Vous pourrez trouver quelques informations supplémentaires spécifiques à l'utilisation d'un environnement distant WSL dans la documentation Developing in the Windows Subsystem for Linux with Visual Studio Code.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.